flechePaix et bien !
ASMEN



Couvent Saint-François
Abey
établissement social...
Abey
Autres couvents :
 

Histoire Par le Père Salim R.

Abey est un village du caza actuel d'Aley. Son importance tient à deux éléments majeurs:

  1. C'est l'ancienne capitale des Emirs Tannoukhi et leurs cousins Maanits.
  2. C'est le lieu de pèlerinage au tombeau de Sayyed Abdallah docteur vénéré par les Druses.

En 1645, l'Emir Melhem, petit fils de l'Emir Fakhred Dine II, fit venir les capucins à Abey pour être ses médecins et ceux de son fief avec pleine liberté d'apostolat auprès des chrétiens de la région.

Les capucins Français de la Province de Bretagne restèrent à Abey jusqu'à la Révolution Française. Ils furent relayés plus tard par leurs confrères Italiens qui lancèrent une école face à celle des protestants qui démenagea pour devenir l'Université Américaine de Beyrouth.

Le 9 mai 1845, Abey fut envahie et le Père Charles de Lorette fut brûlé. Les capucins tinrent fermes et ouvrirent même une école polyglotte pour la formation. Après la Grande Guerre, leur activité s'oriente vers l'accueil et la formation scolaire et technique des orphelins en collaboration avec l'Office du Développement Social.

La guerre de la montagne en 1983 amena l'occupation de la région. Les chrétiens ont été contraints de partir et les Capucins aussi, dans l'attente d'un retour chaque fois reporté à une nouvelle date.