flecheLa règle et la vie des Frères Mineurs est celle-ci: observer le saint évangile !



Les Saints franciscains
de JANVIER

 

4 janvier
ANGELE DE FOLIGNO
Biographie

[Blessed Angela of Foligno]Née dans une famille noble de Foligno en 1248, mariée et mère de plusieurs enfants, Angèle avait un tempérament de feu qui la portait d bien des excès: luxe, parfum, mets recherchés, danse, volupté. Vers l'âge de trente-cinq ans, elle prit soudain conscience du vide de sa vie; elle pria saint François d'Assise et trouva auprès du frère Arnaud un guide sûr dans la voie de la pénitence.

Après la mort de son mari en 1291, elle renonça á ses biens et entra dans le Tiers Ordre de saint François, où elle s'éleva au sommet de la vie mystique.

Le frère Arnaud l'obligea à mettre par écrit ses expériences spirituelles; cet ouvrage est l'un des chefs-d'oeuvre de la littérature mystique.

Angèle est morte á Foligno le 4 janvier 1309. Clément XI a confirmé son culte.

De ses Ecrits

O incompréhensible charité! On ne peut point imaginer amour plus grand que celui de mon Dieu se faisant homme pour me faire Dieu. O tendresse maternelle de Dieu! En revêtant notre forme humaine, tu t'es dépouillé pour me revêtir, sans que ce dépouillement ait en rien diminué ta divinité. Toi l'incompréhensible, tu t'offres á ma compréhension! Toi l'incréé, tu es devenu créature! O inconnaissable, tu es connaissable! O insaisissable, tu te fais saisissable!


5 janvier
Bienheureux Diégo-Joseph de Cadix, prêtre, I° Ordre, OfmCap.

12 janvier
Saint Bernard de Corléon - OfmCap. Religieux Ier Ordre
Biographie

[]Philippe Latini, né à Corleone (Sicile) en 1605 dans une famille de paysans, fut un enfant difficile. Adolescent, il devint cordonnier, mais préférait dépenser ses énergies dans le jeu des armes. Membre de la milice communale, il mettait cependant son habileté au service des faibles et des pauvres, jusqu'au jour où, dans une querelle d'amour-propre, il blessa gravement son adversaire. II décida alors de se faire Capucin; il ne fut admis qu'après un long temps d'épreuve, en 1637.

Durant trente-cinq ans, il vécut en frère convers humble et mortifié, acceptant n'importe quel emploi, dans n'importe quel couvent, toujours dévoué pour ses frères. La base de sa vie tranquille était la contemplation incessante du Christ en croix et son attachement á l'Eucharistie. Il s'endormit paisiblement dans le Seigneur le 12 janvier 1667. Clément XII l’a béatifié en 1768. Proclamé saint le 10 juin 2001 par le pape Jean-Paul II.

16 janvier
Saint Bérard et ses Compagnons, Premiers Martyrs de l’Ordre
Biographie

En 1219, au Chapitre général des Frères Mineurs, saint François d'Assise décida d'aller faire connaître l'Évangile aux musulmans. Tandis qu'il part lui-même pour l'Orient, d'autres frères sont envoyés en Tunisie et au Maroc. Les frères Bérard, Pierre, Accurse, Adjut et Othon font partie de ce dernier groupe; ils débarquent à Coimbra et revêtent des habits civils afin de pénétrer incognito dans Séville, occupée par les Almohades; mais dès qu'ils sont en ville, ils entrent dans une mosquée et se mettent à prêcher; arrêtés et roués de coups, ils sont amenés devant le Calife qui veut les faire rentrer en Italie; ils refusent et obtiennent l'autorisation de se rendre au Maroc.

Ils sont accueillis à Marrakech par Don Pedro, frère du roi Alphonse II de Portugal: ils ne tiennent aucun compte de ses conseils de prudence, et se mettent immédiatement à prêcher Jésus-christ par les rues de la ville. Voyant que les frères ne vou­laient rien entendre, Don Pedro les enferme dans sa maison, mais ils parviennent à s'échapper et reprennent leur prédication. Cette fois le Sultan les arrêta et les fit mettre à mort le 16 janvier 1220. Don Pedro obtint cependant de ramener leurs corps à Lisbonne. Sixte IV, frère mineur, les canonisa en 1481.

Le Seigneur dit: «Voici que je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme des serpents et simples comme des colombes.»


20 janvier
Sainte Eustochie, Vierge, II° Ordre.
Biographie

Née prés de Messine (Sicile) le 25 mars 1434, d'une famille noble et riche, Smeralda Calafato est attirée très tôt par la vie franciscaine. En dépit des résistances de sa famille, elle parvient à entrer à 15 ans chez les Clarisses Urbanistes, où elle reçoit le nom d'Eustochie. Désirant se conformer au "privilège de pauvreté", elle obtient en 1457, du Pape Calixte III, de pouvoir fonder un monastère où l'on pratique la règle primitive de sainte Claire. Établie d'abord avec quelques soeurs dans un ancien hôpital, Eustochie fonde le monastère du "Mont de la Vierge". Abbesse à plusieurs reprises, elle s'impose à la vénération des soeurs et de tout Messine par sa charité, son esprit de pénitence et surtout par son amour pour le Christ eucharistique, adoré jour et nuit dans le monastère.
De ses oeuvres, il ne reste que des prières et un écrit sur la Passion, la dévotion au Christ souffrant étant le thème préféré de ses méditations et des exhortations adressées à ses sœurs. Elle meurt le 20 janvier 1485 à Montevergine où son corps est resté intact. Son culte a été approuvé en 1782 par Pie VI. Le Pape Jean-Paul II l'a canonisée á Messine le  1 juin 1988.

 


22 janvier
Biengeureux Jean-Baptiste Triquerie, prêtre martyr, I° Ordre, Ofm.
Biographie

Le Père Jean-Baptiste Triquerie, né d Laval (Mayenne) le 1er juillet 1737, fit ses études à Nantes. A 16 ans, en 1753, il prit l'habit de Frère Mineur au couvent d'Olonne où il fit son noviciat. Dans cette maison de la province de Touraine-Picta-vienne, c'était la «Récollection», c'est-à-dire la stricte observance de la Règle. En 1771 tous les Observants de France furent contraints de passer aux Conventuels. Le Père Jean-Baptiste se signalait par son amour des sciences sacrées et son zèle de prédicateur. Il devint en 1778 supérieur du couvent d'Olonne. Excellent directeur de conscience, il fut arrêté á Laval le 5 janvier 1793 et jeté en prison. Le 21 janvier 1794 il fut condamné á mort et guillotiné.

12 janvier
Sainte Angèle Merici, Vierge III° Ordre.
Biographie

[painting of Saint Angela Merici]Née en 1474 à Desenzano sur le lac de Garde, orpheline à quinze ans, Angèle était attirée par la vie de prière et de solitude. Elle entra dans le Tiers Ordre franciscain et se mit alors á visiter les familles pauvres. Constatant l'abandon spirituel des enfants pauvres, elle entreprit de les catéchiser. En 1516, elle s'installa à Brescia et poursuivit son activité sociale et religieuse avec l'aide d'une douzaine de jeunes filles qu'elle réunit autour d'elle et qu'elle prépara à cette tâche. Ce n'est qu'en 1535 qu'elle les regroupa en une congrégation d'enseignantes sans clôture sous le patronage de sainte Ursule; elle voulait une règle souple et continuellement adaptée aux situations concrètes. Elle est morte le 24 janvier 1540. Pie VII l'a canonisée en 1807.


30 janvier
Sainte Hyacinthe de Marescotti, Vierge, III° Ordre
Biographie

[Saint Hyacinth holy card]Clarisse de Marescotti, née vers 1585 à Vignarello (Viterbe), manifesta dès son jeune âge un fort penchant pour les mondanités. L'éducation reçue au pensionnat des Soeurs Franciscaines de S. Bernardin à Viterbe ne l'améliora guère, aussi son père l'obligea, en 1604, á entrer dans cette communauté, auprès de sa soeur aînée; elle reçut le nom de Hyacinthe. Après dix ans d'une vie religieuse quelconque, une maladie grave fut à l'origine d'une véritable conversion. Bientôt on lui confia la charge de maîtresse des novices où elle réussit à merveille. Elle fonda aussi deux associations pieuses au service des pauvres et des malades et établit en ville la pratique des XL Heures á l'occasion du carnaval. Elle est morte le 30 janvier 1640 et fut canonisée en 1807.